in

Abdelkader Amrani, nouvel entraîneur : «J’ai choisi le MCA pour le challenge»

Abdelkader Amrani, nouvel entraîneur : «J’ai choisi le MCA pour le challenge»
Annonces

Le nouvel entraîneur du Mouloudia d’Alger, Abdelkader Amrani, installé officiellement dimanche dernier à la tête de la barre technique, en remplacement de Nabil Neghiz, s’est exprimé, dans la soirée, sur le site du club au sujet de son engagement avec le MCA.

Annonces

D’emblée, l’ex-entraîneur du CS Constantine a révélé ce qui a motivé son choix : «J’ai préféré le challenge du MCA que d’aller à l’étranger, où j’ai eu pas mal de contacts. J’ai rapidement trouvé un accord avec la direction. Aucun entraîneur ni joueur ne peut refuser une offre du Mouloudia. C’est un honneur pour moi de driver le MCA.»

Le technicien tlemcénien a aussi expliqué le fait d’avoir signé un contrat de courte durée (6 mois, ndlr) : «J’ai préféré signer un contrat de six mois, car je suis persuadé que l’avenir d’un entraîneur chez nous est lié aux résultats. Pour moi, c’est plus un contrat moral. A l’issue de la saison, si les conditions seront réunies, je peux prolonger l’ aventure.»

Annonces

La question de la composante technique qui l’accompagnera dans sa nouvelle mission a été abordée par Amrani, surtout qu’il avait exigé de travailler avec Adel Amrouche (adjoint) et Kamel Boudjenane (préparateur physique).

Il dira à ce propos : «Lotfi Amrouche est un enfant du club et qui va beaucoup m’aider. Il y aura également l’arrivée du préparateur physique Kamel Boudjenane, qui se trouve actuellement en Espagne et avec qui j’ai travaillé au CR
Belouizdad et au Maroc.»

Après la signature de son contrat, dimanche dernier, le nouvel entraîneur est allé à la rencontre des joueurs qui effectuaient une séance d’entraînements en fin d’après-midi à Aïn Benian.

Un effectif qu’il qualifiera de bon groupe et de préciser : «Je connais la plupart des joueurs, à l’image de Bensaha, Frioui ou encore Harrag. C’est un bon groupe et c’est important pour moi. Franchement, je ne me sens pas dépaysé. Lors de mon premier discours aux joueurs, je leur ai demandé d’oublier le passé et de se concentrer sur le match important face au Zamalek en Ligue des champions.» Et de poursuivre : «La pression existe bien sûr dans ce genre de grands clubs. Le plus important est de mettre les joueurs dans un environnment idéal et de faire en sorte qu’ils ne subissent pas cette pression, dont je préfère qu’elle soit plutôt sur moi.»

Pour conclure, Amrani ne manquera pas de parler des supporters, à qui il a tenu à lancer un message fort : «Je suis venu au MCA avec l’intention de réaliser un bon travail et accomplir au mieux ma mission. J’espère être à la hauteur des espérances des supporters, à qui je demande de soutenir leur équipe, surtout dans les moments difficiles.»

A signaler que bien qu’il n’ait pas abordé la question des objectifs dans son intervention, Amrani s’est entendu avec les responsables du club pour jouer à fond la carte du titre en championnat, surtout que le Mouloudia est toujours en lice et que la saison est encore longue, avec 26 journées qui reste à disputer, sans oublier les autres challenges, notamment en compétition africaine. 


Post Views:
0


Source link
2021-02-09 08:45:15

What do you think?

Written by Ahmed Sobhy

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Court-métrage. «Tiddarghelt (Aveuglement) : Ou la face sombre du monde de l’art

Court-métrage. «Tiddarghelt (Aveuglement) : Ou la face sombre du monde de l’art

Survivre pour Ibiza de Djamila Abdelli-Labiod : Un roman inspiré du naufrage sociétal algérien

Survivre pour Ibiza de Djamila Abdelli-Labiod : Un roman inspiré du naufrage sociétal algérien

Annonces