in

Ali Benouna, premier Algérien à jouer en France

Ali Benouna, premier Algérien à jouer en France
Annonces

ÉVOCATION

Ali Benouna, né le 16 mai 1908 à Chlef, est le premier Algérien et Maghrébin à jouer en France dès 1932 avec le FC Sète en D1, avec lequel il a remporté le doublé (titre de champion et vainqueur de la coupe de France en 1934 contre l’OM, 2-1).

Annonces

Il est aussi le premier à porté le maillot des Tricolores, avec deux sélections en 1936 contre la Tchécoslovaquie et la Belgique. C’est pourquoi d’ailleurs son nom figure parmi les «héros issus de la diversité» que le président Macron veut honorer, selon des informations de presse. Ali Benouna, ailier gaucher percutant et aux dribles déroutants, avait joué au GSO à Chlef avant de rejoindre le FC Sète évoluant en 1re Division de France.

Arrivé au FC Sète le 1er juillet 1932, il signa d’emblée sa première licence professionnelle alors qu’il n’avait que 24 ans. Il faut dire que les dirigeants sétois et la presse française de l’époque ne tarissaient pas d’éloges sur le talent et les qualités techniques exceptionnelles de cet attaquant venu du sud de la Méditerranée.

Annonces

Malgré son jeune âge, il s’est en effet brillamment distingué en s’imposant comme un ailier gauche hors pair, un buteur attitré et un titulaire indiscutable aux côtés de joueurs aguerris, tels que Joseph Hilier, Yvan Bek, Istvan Luckas, Bikovi et Monsallier.

Il marquera 20 buts en 98 matchs du championnat et 7 buts en 17 rencontres de la coupe de France durant les quatre saisons passées au sein du FC Sète, qu’il quittera le 1er juillet 1936. Il signera ensuite avec le Stade Rennais (D1 juillet-nov 1936/1937), l’US Boulogne (D2 déc-juin 1936/37) , Rennes (D2 1937/38) et le RC Roubaix (D1 1938/39).

Après une carrière de joueur bien remplie, il rentre au pays et décédera le 6 novembre 1980 à Alger, à l’âge de 72 ans. Nous avons tenté d’obtenir des témoignages sur cet attaquant exceptionnel, malheureusement les personnes qui l’ont connu ou côtoyé sont décédées ou ont quitté Chlef.

Dès les années 1930, des clubs de football des départements d’Algérie, dont celui du Cheliff, étaient progressivement devenus des pourvoyeurs importants de joueurs de talent pour la France. Après Ali Benouna, c’était au tour de son compatriote et enfant de Chlef Abdelkader Benbouali de rejoindre l’Hexagone.

BENBOUALI, L’AUTRE PRO

Abdelkader Benbouali, né le 25 octobre 1912 à Chlef, évoluant au poste d’arrière latéral gauche, a débuté sa carrière professionnelle au Stade Olympique de Montpellier en 1933, jusqu’à 1935. Il rejoindra ensuite son compatriote Ali Benouna au FC Sète, où il restera jusqu’à l’été 1936. Il enchaînera les saisons de jeu en optant pour l’Olympique de Marseille de 1936 à 1938.

Il explosera à l’OM, avec lequel il remportera le titre de champion 1936/1937 et la coupe de France 1938. Son parcours époustouflant avec le club phocéen lui a valu d’être sélectionné en équipe de France lors du match amical face à l’Irlande en 1937 et à l’occasion de la phase finale de la Coupe du monde 1938.

Il termine sa carrière professionnelle au sein du RC Paris durant la saison 1938/1939, puis il rentre à Alger où il avait entamé son parcours de footballeur en 1932. Il est mort le 23 février 1997 à l’âge de 85 ans.


Post Views:
111


Source link
2021-03-16 08:32:24

What do you think?

Written by Ahmed Sobhy

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Ligue des champions d’Europe : Méfiance pour le Real Madrid, Manchester City en confiance

Ligue des champions d’Europe : Méfiance pour le Real Madrid, Manchester City en confiance

Ligue des champions. Al Hilal - CR Belouizdad à 14h, groupe B : Le quitte ou double du Chabab !

Ligue des champions. Al Hilal – CR Belouizdad à 14h, groupe B : Le quitte ou double du Chabab !

Annonces