in

Athlétisme : Sakhri dénonce le non-respect des statuts

Athlétisme : Sakhri dénonce le non-respect des statuts
Annonces

Quelques jours après, l’assemblée générale élective de la Fédération algérienne d’athlétisme tenue le 8 février fait encore parler d’elle.

Annonces

Ainsi, après Yacine Louail, candidat malheureux à la présidence ayant dénoncé la violation de la réglementation, c’est au tour de Sid Ali Sakhri, candidat pour le poste de membre du bureau. Ancien international algérien des longues distances, Sakhri a manifesté sa colère suite au non-respect des statuts de la FAA.

A travers une lettre transmise au président de la commission nationale des recours, il a critiqué certains présidents de ligue et membres de l’AG qui ont enfreint la loi lors du déroulement de l’AGE du 8 février.

Annonces

«Certains présidents de ligue d’athlétisme, qui sont membres de l’assemblée générale, ont failli à leur mission pour non-respect des statuts et des règlements, il y a eu la participation de membres mandatés non affiliés au niveau des ligues. C’est à la commission nationale de recours d’éplucher ou examiner tous les cas de fraude flagrants que j’ai dénoncés. Je précise que l’AGE a vu la participation illégale de ligues non constituées. Le plus grave est celui de la ligue de Souk Ahras, qui ne possède même pas d’agrément. Ce n’est pas tout. Dans le lot des irrégularités de l’AGE, je signale qu’un membre et en même temps président de ligue d’athlétisme de Ouargla a signé à la place des présidents des ligues de Tamanrassat, Illizi et d’Adrar. Je le dis haut est fort, c’est un faux et usage de faux ; à ma connaissance, jamais dans l’histoire des AGE de la FAA cela ne s’et produit ; ce qui  s’est passé relève du pénal», regrette Sid Ali Sakhri.

Sur un autre volet, Sakhri s’est dit surpris et étonné que la ligue algéroise d’athlétisme, de tout temps classée en tête sur le plan national, n’est pas représentée comme membre au niveau du bureau de la Fédération algérienne d’athlétisme.

«Encore une fois, aucun membre de la ligue algéroise n’a été élu lors de l’AGE. Pourtant, la LAA qui gère 85 clubs est plus active, tant sur le plan des licenciés que sur le plan de la densité concernant l’organisation des compétitions et autres. Alors que tout le monde sait que beaucoup de ligues n’existent quasiment que sur papier. Cette triste situation ne sert pas le développement de l’athlétisme algérien, qui est en perte de vitesse», soutient Sid Ali Sakhri, ancien mondialiste du semi-marathon, marathon et du cross-country.

Pour rappel, la commission nationale du renouvellement des instances sportives nationales se réunira cette matinée au siège du ministère de la Jeunesse et des Sports.

A quand la réalisation de la piste du SATO ?

Malgré le sit-in en novembre dernier des athlètes réclamant la réalisation de la piste d’athlétisme SATO à Alger, dont le maître d’ouvrage est le ministère de la Jeunesse et des Sports, rien n’a été fait. En attendant le revêtement de la piste olympique, les athlètes continuent à se préparer, ou plutôt à se dégourdir les jambes sur le macadam.

Les travaux de la piste ont été entamés il y a trois ans. Ainsi, les utilisateurs du SATO doivent encore prendre leur mal en patience. D’ailleurs, en raison de la lenteur des travaux sur la piste, les Championnats d’Afrique d’athlétisme, prévus initialement en juin prochain à Alger, ont été délocalisés à Oran.


Post Views:
5


Source link
2021-02-14 08:46:45

What do you think?

Written by Ahmed Sobhy

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Ligue des champions africaine : Le CRB et le MCA arrachent le nul

Ligue des champions africaine : Le CRB et le MCA arrachent le nul

MC Oran : Récital offensif face à l’USB

MC Oran : Récital offensif face à l’USB

Annonces