in

Coupe de la CAF. Groupe B, JS Kabylie 1 – Coton Sport 0 : Bons débuts pour les Canaris

Coupe de la CAF. Groupe B, JS Kabylie 1 - Coton Sport 0 : Bons débuts pour les Canaris
Annonces

Le deuxième représentant algérien en Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), la JS Kabylie, a bien négocié mercredi son entrée dans la phase de poules (groupe B) avec une victoire courte mais importante (1-0) aux dépens de la formation du Coton Sport du Cameroun.

Annonces

Butant sur une défense imperméable et un gardien bien en jambe, les hommes de Denis Lavagne ont dû batailler très dur pour arracher les trois points de la rencontre à la 88’ grâce à un but salvateur du défenseur Badreddine Souyad.

Pourtant, les Kabyles sont bien entrés dans le jeu dès le début, multipliant les offensives dans le camp adverse par l’intermédiaire du groupe de choc Hamroune, Boulahia et Benchérifa, sans pour autant parvenir à concrétiser les innombrables occasions de but créées.

Annonces

Après la pause, les coéquipiers de l’excellent portier Narcisse Land ont tenté de revenir pour surprendre la JS Kabylie, mais la grande performance physique des Lions du Djurdjura et leur déploiement intelligent sur le terrain ont annihilé les timides réactions des joueurs de l’entraîneur Aboubakar Souleyman.

En infériorité numérique après l’expulsion de Coni Ali, les Camerounais, qui ont débarqué à Tizi Ouzou le jour du match (3h) n’avaient plus rien à espérer face à un onze qui tenait à ce premier succès. «C’est une belle victoire. On a vu une très bonne JSK contre une bonne équipe de Coton Sport, qui a bien défendu.

C’est une formation solide qui a arraché 3 victoires à l’extérieur sans encaisser de but. La partie n’était pas facile, le gardien camerounais a fait 3 arrêts exceptionnels. Je pense qu’on aurait pu gagner largement.

On a bien maîtrisé le jeu, on s’est créé des occasions qu’on n’a pas pu concrétiser. Nous avons dit aux joueurs avant le match qu’il fallait croire à leurs chances jusqu’à la dernière seconde. En football, on ne sait jamais, tant que l’arbitre n’a pas sifflé, le match n’est pas encore terminé. Il faut toujours y croire, tout donner pour remporter le match.

On rentre sur le terrain avec cette volonté d’entamer et de finir fort», a commenté Denis Lavagne à la fin du match. Savourant les bons débuts de son équipe dans le groupe B, l’entraîneur de la JSK pense d’ores et déjà au prochain déplacement à Lusaka où ses joueurs affronteront les Zambiens de Napsa Stars (17 mars) pour le compte de la 2e journée, avant d’aller au Maroc pour se mesurer au tenant du titre, RS Berkane, lors de la 3e journée (4 avril).

ENCHAÎNER FACE à NAPSA STARS

«Il faut enchaîner face à Napsa Stars, on va essayer d’obtenir le meilleur résultat possible avec de la volonté et imposer notre jeu afin de gagner. On va y aller avec un bon moral. C’est bien d’avoir de la confiance et de se dire : on peut gagner les matchs, après il ne faut pas tomber dans la suffisance, savoir pourquoi on gagne les matchs et mettre les ingrédients pour gagner. On va continuer à travailler pour nous améliorer.»

Le buteur de la rencontre Badreddine Souyad a estimé, pour sa part, que la victoire n’était pas facile. «Je remercie mes coéquipiers pour leur combativité et les efforts fournis jusqu’à la dernière minute de la rencontre. On savait que Coton Sport c’est du solide, mais on s’est bien préparés et on est restés concentrés jusqu’au sifflet final de l’arbitre, comme nous l’a demandé le coach avant le match.

Ce succès est le fruit du travail de tout un groupe. Nous avons eu beaucoup d’occasions réelles qu’on aurait pu transformer en buts, malgré tout, nous n’avons pas désarmé et nous avons continué à attaquer jusqu’à la dernière minute. Je dédie cette victoire à nos supporters. Je tiens aussi à remercier notre staff médical, qui a pu me remettre sur pied après ma blessure pour que je puisse prêter main forte à mes camarades.

On va tout faire pour procurer à notre cher public plus de joie en championnat et Coupe de la CAF.» Notons que le prochain adversaire de la JSK, le champion en titre RS Berkane (Maroc), s’est imposé à domicile (2-0) aux dépens des Zambiens du Napsa Stars. Les buts de la rencontre ont été inscrits par Hamza Regragui et Mohsine Lajour.

A la mémoire d’Albert Ebossé

Avant le coup d’envoi du match ayant opposé mercredi soir la JS Kabylie au Coton Sport de Garoua, un hommage a été rendu à Albert Ebossé Bodjongo. Un maillot dédié à titre posthume au défunt attaquant de charme de la formation kabyle a été remis par le porte-parole de la JSK, Miloud Iboud, au responsable de la délégation camerounaise, en présence du directeur de la jeunesse et des sports (DJS) de la wilaya de Tizi Ouzou, Aziz Tahir, et les dirigeants du club. Fer de lance de la JS Kabylie, le Camerounais Ebossé, qui a porté auparavant les couleurs de Coton Sport, était le meilleur buteur du championnat de football algérien de la saison 2013-2014.

Très estimé à Tizi Ouzou, le footballeur a trouvé la mort dans des circonstances troubles le 23 août 2014 au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou. C’était à l’occasion de la deuxième journée du championnat national, qui a vu la JS Kabylie s’incliner 2-1 face à l’USM Alger. Le but de l’équipe locale avait été inscrit sur penalty par Ebossé en première mi-temps. Selon la version officielle, le défunt meneur de jeu des Jaune et Vert avait été atteint d’un projectile lancé à partir des tribunes par des supporters, alors qu’il regagnait les vestiaires. Il meurt d’un traumatisme crânien au CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou, selon l’autopsie médicale. Une thèse qui n’a pas convaincu la famille d’Albert Ebossé qui avait demandé une contre-autopsie à Douala et porté l’affaire devant la Fédération internationale de football (FIFA).


Post Views:
140


Source link
2021-03-13 08:54:38

What do you think?

Written by Ahmed Sobhy

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Avant-première de Madjanin wa ekhtissassiyoun, au théâtre régional d'Oum El Bouaghi : Loufoque et tragique

Avant-première de Madjanin wa ekhtissassiyoun, au théâtre régional d’Oum El Bouaghi : Loufoque et tragique

Café littéraire et philosophique : C’est la reprise

Café littéraire et philosophique : C’est la reprise

Annonces