in

ES Sétif – MC Oran (aujourd’hui à 14h30) : Un trône à consolider

ES Sétif - MC Oran (aujourd’hui à 14h30) : Un trône à consolider
Annonces

Constant et costaud hors de ses bases où il a empoché 16 points sur 18, le leader de la Ligue 1 n’est pas fringant chez lui, où il a perdu pas moins de sept points.

Annonces

En cinq sorties, les Noir et Blanc ont gagné deux manches, perdu un set et partagé les points à deux reprises. Ce n’est pas peu pour l’un des prétendants au sacre final. La réception du MCO, une vieille connaissance pas facile à jouer loin de son jardin où elle a tenu en respect le MCA et le CRB, pour ne citer que ces deux grosses pointures, ne facilite pas la tâche des Sétifiens dans l’obligation de valoriser le point chipé au champion en titre.

Solides et techniques, les Hamraoua n’ayant connu l’amertume de la défaite qu’une seule fois ne sortent pas de nulle part. Avec de bonnes statistiques, les gars d’El Bahia embusqués à six longueurs de l’Aigle noir jouent bien au ballon et ne viendront pas à Sétif en touristes.

Annonces

Pour consolider leur position au classement, les Noir et Blanc n’ont pas droit à l’erreur et ne peuvent gaspiller de nouveaux points à domicile. S’ils veulent aller loin, bien préparer les prochaines échéances, dont la première manche des 16es de finale de la Coupe de la CAF se profilant à l’horizon, les partenaires de Karaoui doivent impérativement passer l’écueil oranais.

Pour atteindre un tel objectif, le coach sétifien est appelé à faire les bons choix, à présenter un onze à vocation offensive. N’ayant inscrit que quatre buts pour deux encaissés, le leader doit non seulement améliorer son contenu à domicile mais booster son tableau de chasse.

Pour bousculer son vis-à-vis à la quête d’un bon résultat, le onze sétifien, qui se présentera sans Ghacha, suspendu, devrait jouer l’attaque à outrance, se montrer, le cas échéant, plus réaliste devant les bois adverses. Ne se débarrassant toujours pas de ses problèmes de santé (blessure), le capitaine ententiste, Akram Djahnit, doit prendre son mal en patience. Il ne va pas retrouver de sitôt sa place au cœur du jeu de l’équipe sétifienne, qui récupère son latéral gauche, laoufi, auteur de trois réalisations. N’ayant pas terminé la première demi-heure du dernier choc CRB-ESS, Brahim Bekakchi est out pour trois semaines.

Le malheur du joueur précité fait le bonheur de Laribi, éloigné des terrains durant les dix premières journées du championnat. A l’exception donc de ces éléments de retour dans l’axe et le flanc gauche de la défense, les Sétifiens devraient se présenter cet après-midi avec un onze proche de celui qui a tenu en échec le CRB dans son antre du 20 Août 1955.

Le dossier de licence professionnelle déposé

Après moult tergiversations et une première amende de 200 000 DA, le dossier relatif à la licence professionnelle a été finalement déposé jeudi. Le club phare de Aïn Fouara, désormais en règle, devrait récupérer la licence dans les prochains jours.

Si la page du document précité est tournée, le nouveau conseil d’administration miné par une gravissime histoire de leadership n’a pas encore ouvert le chantier des sponsors «promis». D’autant que le club sétifien fonctionne depuis le début de la saison sans le sou et à «découvert».

El Hamri veut stopper l’Entente

Le MCO ne veut point lâcher la bride et semble décidé à revenir à ses bases avec un résultat positif face à l‘Aigle sétifien. Le Mouloudia d’Oran version Belatoui, malgré moult problèmes qui le secouent, n’en continue pas de bien voyager malgré la glissade de Soustara.

Cette fois-ci, conscients de l’enjeu pour le podium, les Hamraoua savent mieux que quiconque qu’une défaite du côté de Aïn Fouara les éloignerait d’un podium convoité par un quarteron d’équipes qui ne veulent point lâcher le morceau.

Le hic dans cette folle cavalcade, c’est que le MCO n’arrive point à trouver une issue favorable à une attaque en berne où sur les onze buts inscrits, neuf ont été réalisés par des défenseurs ou milieu, seuls les attaquants Motrani et Nekkache se sont mis en évidence en allant secouer les filets adverses par… deux fois, un vrai mystère pour une attaque qui semble figée par une inertie qui en dit long sur un recrutement pas du tout convaincant.

Pour la joute qui sera négociée face à l’ESS, le MCO sera privé des attaquants Ghrib et Nekkache (convalescents) ainsi que des défenseurs Naâmani et Mekkaoui pour des raisons que seul le staff technique connaît et cela sans oublier l’absence du défenseur Fourloul (aussi en convalescence).

Un vrai casse-tête pour Belatoui et son staff, qui nourrissent tout de même le fol espoir de faire trébucher l‘Entente dans son antre fétiche. Pour rappel, l’équipe oranaise s’est déplacée en bus en début d’après-midi de jeudi dernier. B. H.


Post Views:
5


Source link
2021-02-06 08:50:49

What do you think?

Written by Ahmed Sobhy

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Mouloudia d’Alger : Fin de mission pour Neghiz, Amrani en pole position

Mouloudia d’Alger : Fin de mission pour Neghiz, Amrani en pole position

Leo Fabrizio. Artiste contemporain et conférencier italo-suisse

Leo Fabrizio. Artiste contemporain et conférencier italo-suisse : «L’œuvre de Fernand Pouillon mérite d’être étudiée profondément»

Annonces