in

Iran : Nazanin Zaghari-Ratcliffe a comparu pour un nouveau procès à Téhéran

Iran : Nazanin Zaghari-Ratcliffe a comparu pour un nouveau procès à Téhéran
Annonces

Ratcliffe, au cœur de vives tensions diplomatiques entre Londres et Téhéran, a comparu hier pour un nouveau procès dont elle attend désormais le verdict, quelques jours après avoir fini de purger une peine de cinq ans de prison.

Annonces

Le chef de la diplomatie britannique, Dominic Raab, a jugé «inacceptable» ce procès qu’il a qualifié de «complètement arbitraire». Mme Zaghari-Ratcliffe, 42 ans, «doit être autorisée à rentrer, dans sa famille, au Royaume-Uni sans délai», a-t-il ajouté, «nous continuerons à faire tout ce que nous pouvons pour la soutenir».
Selon Hojjat Kermani, avocat de Mme Zaghari-Ratcliffe, elle est poursuivie pour «propagande contre le système (politique de la République islamique, ndlr) pour avoir participé à un rassemblement devant l’ambassade d’Iran à Londres en 2009». L’audience d’hier s’est déroulée «dans une ambiance très calme et très bonne, en présence de ma cliente, devant la 15e chambre du Tribunal révolutionnaire de Téhéran», a déclaré Me Kermani à l’AFP, «la plaidoirie a eu lieu et le procès s’est achevé».

Il s’agit de la reprise d’une seconde procédure judiciaire entamée en octobre 2017 et ajournée en novembre 2020. Conformément à la loi, le tribunal a sept jours ouvrés pour faire connaître sa décision. Compte tenu de nombreux jours fériés à venir autour du Nouvel An iranien (le 21 mars), cela laisse théoriquement au tribunal jusqu’au 30 mars pour faire connaître sa décision, mais le dépassement des délais est fréquent dans le système judiciaire iranien.

Annonces


Post Views:
0


Source link
2021-03-15 09:15:42

What do you think?

Written by Ahmed Sobhy

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Ali Harbi // économiste : «C’est la conjugaison de la récession économique et de la baisse du pouvoir d’achat»

Ali Harbi // économiste : «C’est la conjugaison de la récession économique et de la baisse du pouvoir d’achat»

Combat de coqs au sommet de l’État en Tunisie : Saïed et Ghannouchi ne trouvent pas encore d’issue à leur différend

Combat de coqs au sommet de l’État en Tunisie : Saïed et Ghannouchi ne trouvent pas encore d’issue à leur différend

Annonces