in

Le MCA tient tête au vice-champion d’Afrique

Le MCA tient tête au vice-champion d’Afrique
Annonces

Ligue des champions africaine

Le Mouloudia d’Alger a réussi une belle opération, vendredi soir, en ramenant un précieux point de son déplacement au Caire, en imposant le nul (0-0) face au Zamalek SC, dans son fief du Cairo Stadium, en match de la première journée du groupe D de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique.

Annonces

Restant sur plusieurs revers en championnat avec une longue série de quatre matchs sans succès (2 défaites et 2 nuls à domicile), le Mouloudia d’Alger, et bien qu’il n’ait pas réussi à renouer avec le chemin du succès, peut considérer ce nul ramené du Caire comme un succès, au vu des conditions précédant son déplacement et surtout de la qualité de son adversaire, le Zamalek.

En effet, le MCA, pour rappel, a affronté le vice-champion d’Afrique en titre et leader incontesté du championnat d’Egypte. C’est dire que les coéquipiers du capitaine Abderrahmane Hachoud étaient devant un véritable défi, surtout que beaucoup ne donnaient pas cher de leur peau face à l’ogre égyptien.

Annonces

Le coach Amarni, qui avait étonné plus d’un la veille du déplacement de l’équipe, en affichant une certaine ambition quelque peu démesurée, en annonçant qu’il visait les trois points au Caire, semble bien s’être joué de son collège portugais du Zamalek. Fraîchement installé à la barre technique du Mouloudia et pour son premier match officiel, le technicien tlemcenien a décidé le jour J de jouer la carte de la prudence, en alignant un onze ultra-offensif.

D’ailleurs, il faudra noter que durant toute la partie, le onze mouloudéen a fait dans la résistance, en laissant l’avantage du jeu à l’équipe hôte, et se contentant de défendre face aux différents assauts du club cairote, repoussés avec brio par un Salhi des grands jours.

Une stratégie payante pour Amrani, qui réussit là un bon petit exploit pour ses débuts et pour cette entrée en lice du Mouloudia en phase de poules, en décrochant un point face à un des plus sérieux prétendant de ce groupe D pour la qualification et même pour le sacre final.

Une stratégie que le coach ne manquera pas d’expliquer en fin de match en déclarant : «La confrontation face au Zamalek a été difficile et nous en étions conscients. Nous avons joué contre le finaliste de la dernière édition de la LDC. Il faut aussi dire qu’il y a une grande différence entre le MCA et le Zamalek. Le Zamalek a une tendance offensive, et si nous nous aventurions à ouvrir le jeu, nous aurions laissé des espaces et la situation aurait empiré. Je ne suis pas satisfait du résultat, mais il est bon pour le moral. Il aura l’effet de ramener la sérénité et la confiance, surtout que les joueurs ont joué avec le cœur.»

Un point qui vaudra son pesant d’or lors du décompte final, bien que le plus dur reste à faire pour la formation algéroise, qui devra confirmer lors de sa prochaine sortie, en accueillant l’autre prétendant de ce groupe D, à savoir l’ES Tunis, le 23 de ce mois (20h45) au stade du 5 Juillet d’Alger, pour le compte de la 2e journée de cette phase de poules. 


Post Views:
260


Source link
2021-02-14 08:50:40

What do you think?

Written by Ahmed Sobhy

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
MC Oran : Récital offensif face à l’USB

MC Oran : Récital offensif face à l’USB

26e anniversairede l’assassinat de Azzedine Medjoubi : Hommage et devoir de mémoire

26e anniversairede l’assassinat de Azzedine Medjoubi : Hommage et devoir de mémoire

Annonces