in

Nabil Neghiz. Entraîneur du Mouloudia d’Alger : «C’était un match bizarre…»

Nabil Neghiz. Entraîneur du Mouloudia d’Alger : «C’était un match bizarre…»
Annonces

Le Mouloudia d’Alger a frôlé la correctionnelle, vendredi dernier, face à l’AS Aïn M’lila (3-3) en match comptant pour la 9e journée du championnat, évitant du coup de subir sa première défaite de la saison, restant ainsi toujours invaincu, même s’il perd du terrain sur le leader, l’ES Sétif (4 points de retard, ndlr).

Annonces

L’une des meilleures défenses du championnat, n’ayant encaissé que trois buts depuis l’entame de la saison, l’arrière-garde algéroise a sombré en encaissant trois buts face à l’ASAM, et de surcroît durant le premier quart d’heure. Une faille défensive sur laquelle le coach du Doyen, Nabil Neghiz, ne manquera de revenir à l’issue de la partie.

«J’avais déclaré que ce match allait être difficile, et on l’a vérifié sur le terrain. Bizarrement, on a encaissé trois buts après seulement 16 minutes de jeu. Cette situation nous a perturbés, ce qui explique la mauvaise copie de mes joueurs durant la première période, au cours de laquelle ils ont tout simplement perdu leur concentration», estime le technicien, pour expliquer l’entame chaotique de son team.

Annonces

Le Mouloudia s’est certes rattrapé en seconde période, en opérant une remontada qui lui évitera une défaite humiliante, estimera Neghiz : «En seconde mi-temps, on a essayé de revenir le plus tôt possible au score en faisant tout pour marquer et réduire le score alors qu’on était menés par 3 buts à 1. On a d’ailleurs présenté un bien meilleur visage, ce qui nous a permis de revenir au score, avant de niveler la marque en inscrivant ce troisième but», s’est réjoui le coach et d’enchaîner : «C’est un match nul au goût de victoire, car on a vraiment frôlé la défaite aujourd’hui face à l’ASAM. J’avais d’ailleurs averti les joueurs que ce sera l’un des matchs les plus difficiles de la saison. Il faut dire aussi qu’on commence à payer cash l’enchaînement des matchs avec le rythme de la compétition, en disputant pratiquement un match tous les quatre jours. Un marathon qui fait qu’on est contraint d’évoluer sans certains cadres, pour cause de blessures ou de fatigue», dira encore Neghiz, qui a subi quelques critiques sur ses choix défensifs, notamment en faisant reposer la paire Saadou-Hadded, remplacée par le duo Rebaï-Merouani qui a raté son match.

Néanmoins, et assumant ses responsabilité, Neghiz insiste sur le fait que les absences et la fatigue ne doivent nullement justifier le rendement et le résultat de ce match de son team face à l’ASAM.

Il dira à ce propos : «On est des professionnels, et en tant que tels, on ne doit pas se cacher derrière ces absences et la fatigue. L’essentiel, c’est qu’on a gardé notre invincibilité, mais il faudra être plus percutant et plus concentré à l’avenir. On tâchera d’y remédier», conclut Nabil Neghiz.

Une équipe du Mouloudia qui n’aura pas de répit, avec la décision du coach de se déplacer dès aujourd’hui à Tlemcen pour un mini-regroupement de trois jours sur les hauteurs de Lalla Setti, en prévision du match face au WAT, prévu ce mardi (10e journée).

Un match qui verra encore Neghiz privé des services de quelques joueurs, Frioui et Lamara, pour cause de blessure, mais aussi du maître à jouer, Bensaha, suspendu pour contestation de décision.


Post Views:
99


Source link
2021-01-24 09:02:44

What do you think?

Written by Ahmed Sobhy

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Alexandre Sokourov. Cinéaste russe

Alexandre Sokourov. Cinéaste russe : «Les films historiques doivent exister»

Nouvelle publication de Ali Guenoun : La question kabyle dans le nationalisme algérien 1949-1962

Nouvelle publication de Ali Guenoun : La question kabyle dans le nationalisme algérien 1949-1962

Annonces