in

Zineddine Boutemane : Un début de carrière pro contrarié

Zineddine Boutemane : Un début de carrière pro contrarié
Annonces

Zineddine Boutemane fait le dur apprentissage du professionnalisme en Tunisie. Le jeune joueur, pur produit de l’école du NAHD, a décidé d’embrasser une carrière pro à l’étranger alors qu’il a tout juste 19 ans.

Annonces

A la faveur de la très bonne saison accomplie sous les couleurs Sang et Or (saison 2019-2020), il a attiré l’attention de nombreux clubs et intermédiaires de joueurs intéressés pour l’entraîner sous d’autres cieux. Il faut dire que Zineddine a brillé de mille feux lors de cette saison. Le Club Africain (Tunisie) a été le premier à se mettre dans les rangs de ceux qui voulaient s’attacher ses services.

Le 1er octobre 2020, il lui a fait parapher un contrat de quatre ans. A l’époque, le Club Africain était criblé de dettes, surtout vis-à-vis des joueurs étrangers qui ont porté le maillot rouge et blanc. La FIFA l’avait interdit de recrutement. Les dirigeants ont fait miroiter au joueur et son intermédiaire l’imminence de la levée des sanctions.

Annonces

Ils ont avisé le jeune et talentueux joueur algérien, qui sera qualifié le 7 décembre 2020, et ont annoncé que les négociations avec la FIFA étaient sur la bonne voie.

Zineddine Boutemane s’est concentré sur la date du 7 décembre et s’est entraîné durement pour que le jour J il soit en pleine forme. A la fin de l’année, les dirigeants lui ont annoncé qu’il ne pouvait pas être qualifié dans les délais indiqués. Mesurant la gravité de la situation pour la suite de sa carrière, le gaucher husseindéen et son agent ont pris la judicieuse précaution de saisir officiellement, par écrit, la direction du Club Africain pour lui signifier que la situation dans laquelle le joueur était placé ne pouvait durer éternellement.

Conformément aux statuts de la FIFA et aux statuts du joueur, Zineddine a informé le club de sa décision de rompre le contrat conformément aux règlements en la matière.

Quatre mois sans jouer et sans aucune perspective de règlement du problème, Zineddine Boutemane a placé le club devant ses responsabilités. La rupture du contrat a fuité et de nombreux clubs, algériens et tunisiens, se sont engouffrés dans la brèche dans l’espoir de l’attirer dans leurs rangs. Trois clubs algériens sont venus aux nouvelles.

L’un d’eux a rencontré un parent du joueur ici à Alger pour discuter d’un éventuel transfert. Le projet présenté a séduit les conseillers du joueur. Mais pas trop l’intéressé qui ne voyait pas d’un bon œil le retour au bercail après seulement quatre mois de son exil tunisien. Son ancien club (NAHD) voulait le récupérer après le début de saison difficile de l’équipe.

Un club tunisien a doublé tout le monde et formulé une proposition que le joueur a acceptée. Au début du mois de février, Zineddine Boutemane s’est engagé pour deux ans et demi avec l’Etoile sportive du Sahel, un club habitué aux grands rendez-vous continentaux. Normalement si tout se passe bien, il effectuera ses grands débuts dans le championnat tunisien dans quelques jours, le temps de s’adapter au jeu de sa nouvelle équipe.

Il a hâte de lancer sa carrière en Tunisie avant d’aller la poursuivre sur le Vieux Continent où des clubs ont manifesté un vif intérêt pour le faire signer. A près de 20 ans, Zineddine Boutemane veut mordre dans le football professionnel et surtout ne plus perdre de temps. Il a un plan de carrière dans la tête et veut le concrétiser, d’abord en Tunisie, et ensuite en Europe. Bon vent, talentueux gaucher !


Post Views:
100


Source link
2021-02-08 09:05:30

What do you think?

Written by Ahmed Sobhy

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Denis Lavagne, entraîneur de la JS Kabylie

Denis Lavagne. Entraîneur de la JS Kabylie : «On doit garder les pieds sur terre»

Franck Dumas entraîneur du CR Belouizdad

Ligue des champions d’Afrique : Dumas confiant face au TP Mazembe

Annonces